Site web pénalisé par Google, comment corriger cela ?

Lorsque Google remarque que vous utilisez des moyens douteux pour mieux positionner votre site, il peut vous pénaliser. Cette pénalité consiste à baisser votre site dans les résultats du moteur de recherche. Découvrez dans cet article, les types de pénalité et comment les corriger.

Les types de pénalité SEO

Google dispose de différentes techniques pour pénaliser un référencement douteux. Rapprochez-vous d’un consultant digital pour en savoir plus. Il y a la pénalité manuelle et la pénalité algorithmique. La manuelle est exécutée par une personne qualifiée par Google. Elle a habilité à sanctionner votre site si elle constate des pratiques douteuses (404, liens problématiques…) qui sont contraires aux Guidelines. Le motif de la sanction est détaillé et signalé dans un message de google search consol. Quant à la pénalité algorithmique, elle est exécutée par l’algorithme du moteur de recherche. Elle ne vise pas spécifiquement un site. Elle est automatique et fait rétrograder tout site dont le contenu ne correspond plus à ses nouvelles directives. Les directives d’algorithme qui peuvent pénaliser sont une mise à jour ou un déploiement de filtre.

Conduites à suivre suite à une pénalité SEO

Lorsqu’il s’agit d’une pénalité manuelle, c’est plus simple. Grâce au message de notification de google search consol, vous pouvez prendre connaissance du motif de la pénalité et vous mettre en règle (corriger les éléments problématiques). En ce qui concerne les pénalités algorithmiques, elles sont plus complexes que celles manuelles. À ce niveau, Google ne notifie pas les raisons de la sanction. Vous pouvez ainsi grâce à un suivi régulier, être alerté sur les mises à jour ou les périodes de déploiement de filtre. Cette veille active sur votre site est indispensable. Elle vous aide à faire le lien entre les périodes des changements et celle des baisses de visiteurs. Vous pouvez suivre votre positionnement grâce aux logiciels de suivi tels que Yooda, SEMRush, etc.