L’essentiel à savoir sur la prévoyance suisse 3ème pilier

La retraite se prépare dès le premier jour de l’embauche, dit-on. Ceci étant, la retraite est une étape de la vie qui mérite beaucoup préparation. Pour aider les personnes à préparer soigneusement ce moment de la vie, des assurances existent. En dehors des assurances, d’autres organismes existent pour faciliter la préparation à toute personne. La prévoyance sociale suisse 3ème pilier est l’un de ces meilleurs systèmes ou organismes qualifiés pour la cause.
< h2> Qu’est-ce qu’il faut comprendre du 3ème pilier ?

Le troisième pilier est une prévoyance non obligatoire donc facultatif. Elle fait partie du système de prévoyance suisse et constitue une prévoyance complémentaire aux deux premiers piliers. Il s’agit du premier et deuxième pilier qui sont respectivement l’assurance vieillesse-survivant ou assurance invalidité et la prévoyance professionnelle. Le 3ème pilier est une prévoyance ouverte à tout le monde et à n’importe quel financement. Plus de précisions et d’informations sur http://art-3emepilier.ch/. Avec cette prévoyance complémentaire, vous pouvez devenir propriétaire de résidence et passer vos derniers jours sous votre propre toit. Il s’agit ainsi du financement immobilier. Elle existe sous deux formes qui sont le 3a et le 3b. Le premier 3ème pilier qui est le 3a est dit lié et propose de nombreux avantages fiscaux, mais dispose également des règles contraignantes à respecter. Quant à la seconde le 3b, contrairement à a précédente est dite libre. C’est avec ce dernier 3ème pilier que vous pouvez l’utiliser à tout moment et pour tout motif.

Quelques avantages de la prévoyance 3ème pilier

Ce troisième type du système de prévoyance suisse dispose d’énormes avantages. Le 3ème pilier est un moyen de constituer un capital. En effet, cette prévoyance suisse vous permet de constituer de bon capital pour lancer vos projets qu’ils soient achat de résidence ou pour lancer vos propres affaires, etc.
Le 3ème pilier est un véritable instrument d’assurer ses proches. C’est-à-dire que ce dernier vous permet de constituer un capital pour vos proches tout en préparant votre retraite. En plus, vous profitez des meilleurs avantages fiscaux non seulement dès la première cotisation, mais également pendant toute la période de cotisation. Ces différents avantages fiscaux constituent un bénéfice lors des retraits des avoirs.