Ce qu'il faut absolument savoir sur le Vin de Palette

Après un repas ou dîner, il faut prendre un bon vin pour faciliter la digestion. Plusieurs vins, cependant, sont sur le marché avec différentes appellations. Nous vous proposons le meilleur du moment : le vin de Palette. Vin de qualité supérieure, la Palette vient donner une autre saveur avec votre consommation. Lisez ce contenu pour plus de précision.

Vin de Palette : que faut-il savoir ?

Présent durant les dîners et les discussions, le vin est un long compagnon des personnes. Pour éternuer cette soif ardente, il faut privilégier la qualité supérieure d’où la Palette vin. Vin d’origine française, l’appellation provient de la province de production dans la campagne aixoise. Blanc, rouge et rosé sont les principales couleurs du vin Palette. La culture de ce vin se fait dans les zones d’éboulis calcaires regroupant les communes de Meyreuil et du Tholonet donnant quand même droit à un mélange homogène de vins blancs, rouges et rosés. Sur un hectare de culture de vin de palette, on peut avoir 4000 pieds pour un rendement estimé à 45 hectolitres par hectare. Le désherbage total est interdit. A la récolte, les machines ne pouvant pas transporter toutes les gaffes de raisins sont interdites il faut faire le tri du vendange pour assurer la qualité optimum du vendange puis transporter dans des contenants d’environ kilogrammes de raisons.

Vin de Palette : qu’elle est la procédure de préparation ?

Après la culture du vin, la dernière étape avant la commercialisation est la préparation. Une fois arrivé dans la cave, le vin est vinifié et élevé dans une aire de production très limitée. Les vins blancs et rosés font élévation jusqu’au 1er avril qui a suivi la récolte. Le vin rouge par contre a besoin de 18 mois. Après l’élevage, on procède à la vérification du cahier de charge en vigueur. Deux semaines après l’élevage, le vin blanc et rosé peuvent être commercialisé. Par contre le rouge a besoin d’un an et deux semaines.