Attaques informatiques contre les hôpitaux en France : Que savoir ?

En pleine crise de covid-19, plusieurs centres de santé font face à de terribles attaques par les
cybercriminels en France ces derniers temps. Ces cyberattaques entraînent d’énormes dommages aux centres hospitaliers qui en sont victimes.

Les hôpitaux de Dax et de Villefranche-sur-Saône ont été la cible des cybercriminels

Les hôpitaux de Dax, de Villefranche-sur-Saône, ont aussi subi les conséquences liées aux attaques informatiques en France. Selon des experts en la matière de cyber sécurité, ces
attaques proviennent des groupes de cybercriminalité organisés comme de vraies entreprises qui créent des logiciels adaptés pour attaquer les hôpitaux et recevoir des rançons. Ils introduisent des faux mails dans le système informatique des hôpitaux par infiltration de leur réseau informatique. Ensuite, ils cherchent des coins de vulnérabilité et réussissent à bloquer le fonctionnement informatique de ces centres hospitaliers. Ainsi dans ces hôpitaux, des ordinateurs sont atteints, d’autres ont des écrans noirs, sur l’écran de certains était un virus. L’affaire est bien grave, car ceci a causé de lourdes pertes à ses hôpitaux français.

À Villefranche-sur-Saône, la majorité des ordinateurs sont hors services. Alors que le pays traverse une crise socio-économique liée au coronavirus, d’autres charges lourdes aux attaques informatiques viennent s’ajouter à celles qui existent. Dans des années antérieures, des groupes de jeunes ont menacé des hôpitaux de telle attaque informatique. Néanmoins, face à cyberattaques, des solutions provisoires ont été trouvées pour assurer la continuité des soins des patients surtout ceux touchés par la pandémie.

Emmanuel Macron face à l’état critique des hôpitaux

Informé des cyber attaques dont sont victimes certains milieux hospitaliers de son pays, le président en exercice a l’Élisée ne s’est point tu. Il a posé plusieurs actions louables devant la crise en trouvant des solutions pour permettre de diagnostiquer la carence au sein des centres de santé touchés. Lors d’une vidéoconférence avec les personnes des hôpitaux concernés, le président Macron a présenté une stratégie de cyber sécurité d'un milliard d’euros.

Ce fonds sera utilisé pour la création d’un écosystème de sécurité crédible contre d’autres attaques qui pourraient venir. Renforcer la sécurité informatique dans les hôpitaux et les doter de nouveaux systèmes informatiques plus résistants et plus performants.